Être maman au foyer : ma mini expérience

Hello les filles !

J’ai envie d’aborder aujourd’hui le sujet des mères au foyer !

Maman à temps plein depuis 7 mois je voulais vous faire part de mon ressenti et de ma petite expérience.

Enceinte de Théa, je me voyais prendre entre 6 et 9 mois de congés parentale afin d’amorcer en douceur la séparation et surtout parce que je ne me voyais pas la  » laisser  » au bout de 3 mois.

Ça c’était sans compter sa naissance prématurée !

Mon projet de reprendre le travail s’est vue légèrement modifié !

Avoir un bébé préma implique quelques réglages ! Il est impensable pour nous de faire garder Théa en collectivité ou chez une nounou avant c’est deux ans, car collectivité rime avec virus et microbes ! Si faire son immunité est important pour un bébé né à terme, il est primordiale de veiller à ne pas exposer un bébé né prématuré à ces mêmes microbes trop tôt ! On a eu notre cota d’heures passées à l’hôpital ces derniers mois !

Être maman au foyer s’est donc naturellement imposé à moi par la force des choses !

Et finalement c’est très bien ainsi !

Voir grandir ma puce et me retrouver en tête à tête avec elle est un bonheur au quotidien ! Mais pas que…

Je savais que ces mois n’allaient pas être facile ! Imaginez vous commencer un nouveau métier ( sans réelle formation ) et pour compliquer le tout, dans un pays étranger où vous ne parlez et ne comprenez pas la langue… bah c’est un peu pareil !

Mais je savais surtout que ce temps serait nécessaire à ma fille pour grandir et se développer correctement, que ce temps nous permettrais de combler un peu beaucoup le manque de ces trois mois dans mon ventre.

Le plus difficile pour moi, surtout au début, c’était ce besoin constant qu’elle avait de vouloir être dans mes bras. Qu’en déplaise à certains, oui j’ai ( et c’est toujours d’actualité ) beaucoup porté ma fille !

Screenshot_20180508-224012

Les journées étaient donc pour moi une succession d’heures à devoir marcher dans l’appart ( car ma fille en tant que coach sportif a décrété qu’elle ne voulait pas être porté aux bras si maman ne pratique pas la marche ! Le popotin de maman te remercie ma douce ! )

Aujourd’hui elle devient plus autonome, j’ai l’impression de pouvoir ENFIN profiter des bons côtés de la maternité !

Je prends le temps de la câliner, de faire la grasse mat’ au lit avec elle, de faire la sieste avec elle ( Oh mon dieu en plus de la porter aux bras je dors avec elle ! mauvaise mère… clin d’oeil à la mère imparfaite que je suis 😉 )

Je trouve bien dommage qu’être mère au foyer soit si peu valoriser dans notre société.

 » Oh la pauvre maman qui passe ces journées assise, le cul vissé au canapé pendant que son mari trime comme un chien pour nourrir sa famille et engraisser ce gros cul « 

( pardonnez mon langage )

J’exagère un peu mais c’est malheureusement la première pensée des gens au sujet des mères au foyer !

Les gens pensent qu’être à la maison avec un bébé en bas âge c’est quelques biberons, quelques couches à changer et beaucoup de câlins et de siestes pour maman et bébé ! Oui mais ce n’est pas que ça .

Être mère au foyer c’est un p*t*in de métier !

C’est une pause déjeuner à pas d’heure et parfois en 5 min montre en main, c’est devoir être méga polyvalent ! Devoir gérer un état de crise toutes les 10 min et ramer pour en trouver la cause ! Elle pleure, elle a faim, elle pleure de nouveau, couche sale ? Non ! Chaud/froid ? Non, oui, peut être… bref vous m’avez comprise !

Qu’on soit clair, je ne me plains pas ! Ou juste un peu ! Haha

Non plus sérieusement maintenant que ma douce fait ses nuits ( et attention des nuits de compet’ ! 13h en moyenne ! ) c’est tout de suite plus facile.

Étant reposé, les journées sont plus sereines, pour elle comme pour moi ! Car s’occuper d’un bébé presque h24, 7 jours sur 7, c’est mentalement et physiquement usant !

Le plus pesant pour moi à l’heure d’aujourd’hui c’est le manque de vie sociale. J’adore parler à ma fille mais on ne peut pas dire que les discussions avec elle soit très divertissant ! Haha

C’est limite si je dis pas areuh en guise de bonsoir à mon chéri quand il rentre du boulot le soir !

Soyons honnête, nos histoires de caca débordant, reflux, vomis et compagnie on ne va pas en faire un débat le soir ! C’est vraiment cet aspect la qui est compliqué à gérer pour moi. Le manque de choses à raconter et le manque d’échange dans la journée.

Mais bon…

Je vais prendre ce temps comme une chance ! Pouvoir Voir ma douce s’épanouir auprès de moi cela n’a pas de prix. Nombreuses sont les mamans à reprendre le boulot après 3 mois auprès de leurs bébés, par choix ou par dépit, c’est sur que financièrement c’est toujours difficile de pouvoir arrêter de bosser aussi longtemps.

Alors j’estime être chanceuse de pouvoir le faire, même si cela part d’une  » obligation ».

Je vais consacrer ces presque 2 ans à mûrir mon projet de devenir mon propre patron !

Si je devais faire un bilan sur ces 7 premiers mois en tant que maman à temps plein, je dirais que c’est un investissement à 100 % et que je ne regrette absolument pas cette décision ! Mettre entre parenthèse sa vie de femme active et indépendante est difficile mais cette expérience va tellement nous apporter en terme d’échange émotionnelle !

Et vous les mum’s, combien de temps avez vous pris pour garder vos petits bouts ?

2 commentaires sur “Être maman au foyer : ma mini expérience

  1. Hello,
    Alors j’ai repris le boulot quand ma puce avait 4mois 1/2. J’étais entre 2 contrats de travail pour mon congé mat. La reprise est plutôt bien tombée car elle commençait à vraiment bien dormir la nuit (plus de réveil tétine j’entends ! ) et j’étais plutôt contente de reprendre mon activité même si c’était dur de savoir qu’elle allait passer le plus clair de son temps avec d’autres personnes. Maintenant qu’elle a grandit je trouve ça chouette qu’elle ait des copains et copines à la crèche. Quand je la vois hyper sociable avec d’autres enfants hors contexte de la crèche, je suis contente. J’aime la regarder jouer avec d’autres, obserser es interactions. Après ce cdd nouvelle période « d’entre 2 », nous avons déménagé. J’ai bien aimé ce rythme de mi femme active (préparer le déménagement Puis m’occuper de l’emménagement ) et pouvoir emmener/récupérer ma puce a la maison, ou la garder pour moi toute seule aussi. Le faire sur le long terme me gênerait je pense. J’aurais tjs du mal vis à vis de mon mari même si on fait bcp de travail à la maison et je ne peux pas non plus m’empêcher de penser à l’avenir
    L’idéal serait comme ton projet, de pouvoir bosser à la maison !

    J'aime

    1. Hello Mary !

      Merci pour ton retour ! L’important c’est, je pense, de trouver un équilibre entre son envie de femme et son envie de maman. Si tu l’as trouvé nul doute que ta puce le sentira aussi et le vivra bien 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s